La course de fond

La contraction musculaire

Dans les fibres musculaires se trouvent l’ATP (adénosine triphosphate) qui permet les contractions des muscles mais pendant peu de temps. (effort court). Selon l’activité que vous pratiquez, la phosphocréatine  des cellules musculaires permet de resynthétiser  l’ATP suivant trois processus : anaérobie alactique, anaérobie lactique et aérobie.

Anaérobie signifie sans oxygène, alactique veut dire sans production d’acide lactique. Ce processus permet de développer une grande puissance sur un temps court.

Anaérobie signifie sans oxygène, lactique veut dire avec  production d’acide lactique. Ce processus nécessite une petite phase d’échauffement (20 à 30 s) et permet un effort d’une minute environ.

Aérobie signifie que ce processus de synthèse nécessite de l’oxygène puisé essentiellement dans les glucides et les lipides. Il faut un échauffement d’une à trois minutes pour tirer un bénéfice maximum de ce processus. C’est le processus des sports d’endurance.

Pour les coureurs de fond, je vous renvoie à cette adresse pour obtenir les renseignements sur la performance du métabolisme aérobie.

http://sportech.online.fr/sptc_idx.php?pge=spfr_anp.html

 

La fréquence cardiaque

Vous pouvez prendre votre pouls pour calculer l’intensité de votre entraînement mais il existe de très bon cardio fréquencemètres et voici une des nombreuses adresses qui vous expliquent l’intérêt que l’on a à utiliser cet appareil.

http://www.sport-passion.fr/conseils/cardio-frequencemetre.htm

 

Les chaussures

Chacun vous donnera son expérience, c’est pourquoi je vous livre la mienne. Pendant quelques années, j’ai couru avec des chaussures de sport (pas chères !)achetées dans les rayons des grands magasins jusqu’au jour où les douleurs de dos et aux articulations des genoux devinrent gênantes. J’ai donc acheté des Coq Sportif (un peu plus chères) ce qui était mieux mais pas encore idéal. Puis je me suis dirigé vers les Adidas. A cette époque, on commençait à parler de pronateur, supinateur. J’ai donc appris que j’avais une course pronatrice (pieds vers l’intérieur). Malgré tout, j’avais des douleurs aux pieds et aux jambes. Depuis deux ans, je coure avec des Asics Gel Nimbus et j’ai pris des ... foulées universelles ! Des douleurs aux pieds au début mais depuis, plus rien. Je ne sais pas si  mes pieds se sont adaptés aux chaussures ou si c’est l’inverse ! D’autres vous diront des choses complètement différentes mais je veux vous dire qu’il ne faut pas hésiter à tester parce que sinon, votre corps vous le rend bien. De plus, chez Asics Gel Nimbus, on trouve des demi-pointures. Je chausse du 42 et je prends du 42 ½. Impeccable.

Voici une adresse pour comprendre la pronation mais de là vous trouverez  plein d’autres renseignements utiles pour la course à pied.

http://www.asics.fr/course-a-pied/conseils-de-course/comprendre-la-pronation/


Les entraînements

Pour ceux qui débutent sur 10km, voici une adresse proposant de bons conseils.

http://entrainement-sportif.fr/plan-entrainement-10-kms-pour-debutant.htm

Voici une autre adresse valable pour tous.

http://www.conseils-courseapied.com/fondamentaux/endurance-entrainement-course-a-pied.html

L’adresse suivante est beaucoup plus généraliste et vous permet de trouver des dates de course. Le magazine est bien connu des coureurs à pied.

http://www.jogging-international.net/

Date de dernière mise à jour : 2012-01-28 21:07:21

×