La Fanfare d'Haspres

Histoire résumée de la Fanfare d’Haspres

Dans la deuxième partie du 19ième siècle, deux sociétés de musique se créèrent à Haspres : l’une en 1874 et l’autre en 1878. Cette dernière vit le jour grâce à l’initiative du maire, M. Caullet, appuyé par son conseil municipal. Ces deux sociétés ne feront plus qu’une par la suite. À la fin du 19ième siècle, M. Gaubert prend la direction de la fanfare et ses grandes qualités de musiciens permettent aux musiciens d’obtenir des succès dans les concours de musique. Ils obtinrent même un premier prix au festival international d’Enghien les Bains en 1909.

01-m-gaubert-b.jpg 04-25-12-1913-b.jpg  05-25-12-1913-b.jpg

 

Malheureusement les deux guerres mondiales qui suivirent, eurent leurs effets néfastes. Cependant, en 1934, la fanfare remporte le festival de Melun, évènement bien fêté par la population.

09-22-7-1934-b.jpg

Il faut rendre hommage au chef, M. Cacheux, d’avoir fait en sorte que la fanfare renaisse après chaque guerre. C’est pendant les « Trente glorieuses », que deux tandems vont redynamiser la fanfare. Tout d’abord, M. Jean Béra avec le chef M. Lomprez, puis M. André Fiévez, secondé par M. Marcel Delmotte, avec le chef M. Minair.

11-2-10-1960-b.jpg  

C’est sous la direction de ce dernier qu’une aventure improbable vit le jour. En 1970, après plusieurs contacts avec la direction de la fanfare, M. Serge Kaufman, réalisateur d’émissions pour l’O.R.T.F., vint écouter une production des musiciens puis en décembre 1970, peu avant Noël, il revint avec une équipe de techniciens pour filmer et enregistrer la fanfare. Le samedi 30 janvier 1971, un grand nombre de téléspectateurs étaient devant leur poste de télévision, sur la première chaîne (on ne pouvait pas beaucoup se tromper car il n’y avait que deux chaînes !), à 19h25. On y voyait les canonniers, les musiciens bien sûr et le conseil municipal présidé par M. le Maire Henri Forget ainsi que des membres des sociétés locales. Cette émission eut un grand succès qui conduisit des téléspectateurs à téléphoner chez certains haspriens pour demander des renseignements sur la fanfare, et chez Philips, qui n’avait aucun lien avec Haspres à ce moment-là. La célèbre maison de disque, surprise de cette notoriété,  et M. Fiévez se rencontrèrent alors, et finalisèrent un disque avec la fanfare.

Les répétitions s’enchaînèrent pour préparer le disque rapidement et un autre évènement vint se greffer sur ce premier. L’ORTF décida la réalisation d’un film documentaire sur les musiciens et les canonniers, et sur l’enregistrement du disque. Lors de la ducasse de l’Ascension 1971, le centre-ville fut occupé par une équipe de l’O.R.T.F. qui filma les musiciens, les canonniers mais aussi les habitants de la ville et des alentours qui suivaient la procession et participaient à la ducasse. Les répétitions, les préparatifs du voyage à Paris et l’enregistrement du disque furent aussi immortalisés. Le film fut programmé en janvier 1972 dans l’émission »Musique en 33 tours » et fit une bonne publicité au premier 33 tours de la Fanfare d’Haspres.

14-2-juin-1971-b.jpg  23-25-12-1975-b.jpg  24-6-juin-1976-b.jpg

En 1975, le chef de la fanfare d’Hérinne en Belgique, cherchait à réaliser un disque. Il apprend l’aventure de notre fanfare et prend contact avec M. Fiévez. L’année suivante, pour le centenaire de la fanfare d’Haspres, le Brass Band d’Hérinne vient jouer à Haspres et y reçoit un très bon accueil. C’est le début de l’amitié nouée entre les deux formations.

37-10-mai-1986-b.jpg

A partir de 1985, M. Minair va laisser progressivement sa place. Le nouveau chef sera M. Louis Marouzé qui connaitra deux autres présidents, M. René Claude Dumas et actuellement M. Bernard Mercier. M. Marouzé va, à son tour, laisser la place en fin d’année 2012 à un nouveau chef : M. Stéphane Cacheux.

changement.jpg

Remerciements à M.M. Delmotte et Telle pour les renseignements recueillis.

Date de dernière mise à jour : 2014-06-23 10:21:22

×