Haspres au XVIIIe siècle, Josua De Grave

Haspres au début du XVIIIe siècle

 

 La mise en ligne des données et des informations nous permet d’accéder aux ressources régionales, nationales et même internationales. Ainsi, le site du British Museum nous permet-il de découvrir des dessins de notre village, réalisés vers 1711 par un artiste certainement hollandais, nommé Josua De Grave. Un de ces dessins représente la Prévôté et permet de confirmer certaines observations faites sur une miniature du Duc de Croÿ (début du XVIIème): un ensemble assez imposant, un donjon, la position de l'ancien clocher, l'entrée de l'église près de l'actuel "Monument aux morts".

rep-croy-2.jpg eglise-b.jpg

Deux autres vues sont également très intéressantes à analyser. Ces dessins très détaillés, ont valeur de photos et nous permettent de mieux apprécier notre village et d’interpréter la vie quotidienne de nos aïeux ainsi que la cohabitation avec les troupes.  Le premier semble avoir été réalisé du même endroit qui a permis la représentation de la Prévôté, c'est-à-dire sur les hauteurs des remparts de la rue Waldeck Rousseau. Cette vue plongeante sur des habitations au toit de chaume et sur des tentes qui doivent être celles des soldats stationnés dans le village, nous fait découvrir un chemin encaissé où l’on trouve une croix. Il s’agit certainement de la rue nommée ci-avant, appelée aussi rue de la Balle qui était un tronçon de la principale chaussée qui menait de Valenciennes (Famars) à Cambrai . La croix fut probablement remplacée par une chapelle qui servit de rond-point jusqu’au jour où elle fut endommagée par un camion et qui se trouve maintenant dans le prolongement de la rue, à l’entrée du chemin du York et Lancaster Regiment (chemin de Cambrai). Le rond-point, lui, n’a pas bougé.

Le second, semble avoir été dessiné à l’autre extrémité du village, toujours sur la chaussée, à l’emplacement de l’actuel cimetière, c'est-à-dire au nord est par rapport à la façade de l’église qui est orientée est - ouest. On voit au premier plan, la chapelle, appelée « Calvaire », qui borde le chemin menant à la Croix Louis. L’arrière de l’église apparaît nettement avec l’ancien clocher, le tout bordé d’un habitat précaire. Sur l’extrême côté gauche (sous le branchage), on peut supposer qu’il s’agit de la chapelle de la rue de Saulzoir. Cependant, un autre bâtiment imposant, situé entre les deux édifices précités, nous interpelle. Il semble complètement indépendant de l’église et de la Prévôté et n’apparaît pas sur d’autres vues que nous connaissons. L'explication est donnée dans l'article "Les deux tours"

rue-balle-j.jpg calvaire-vdn.jpg

 

Pour mieux se représenter mentalement la vue de Haspres à partir du nord-est, voici une photo prise récemment entre les deux chemins menant à Verchain Maugré, soit plus à l'est.

bl-1.jpg

 

Date de dernière mise à jour : 2014-06-23 10:22:15

×